« Avez-vous jamais expérimenté un temps où vous avez dû faire face à un problème si difficile qu’il vous semblait que Dieu n’était pas au courant de votre détresse? Vous avez prié et prié et pourtant vous n’avez reçu aucune réponse. Vous vous êtes même demandé si Dieu se souciait de vous ou voyait vos difficultés. Dans de tels moments, Satan murmure à nos oreilles afin que le doute s’installe dans nos cœurs et nos esprits.»

La journée internationale de prière du Ministère de la Femme aura lieu le samedi 3 mars 2018. Que cette journée soit une bénédiction pour l’église toute entière. Profitez aussi de cette occasion pour inviter vos amis a vivre cette expérience de la prière, dont le thème est « Dieu comprend »

Le sermon pour cette journée fut préparé par la Conférence Générale des Adventists du 7ème jour – Le Département du Ministère des Femmes, la soeur Chantal Klingbeil

« Chères Sœurs,

Salutations joyeuses à chacune de vous, mes sœurs. Avez-vous jamais expérimenté un temps où vous avez dû faire face à un problème si difficile qu’il vous semblait que Dieu n’était pas au courant de votre détresse? Vous avez prié et prié et pourtant vous n’avez reçu aucune réponse. Vous vous êtes même demandé si Dieu se souciait de vous ou voyait vos difficultés. Dans de tels moments, Satan murmure à nos oreilles afin que le doute s’installe dans nos cœurs et nos esprits.

Chantal Klingbeil, l’auteure du matériel pour la Journée Internationale de Prière des Femmes cette année,  cite la phrase suivante tirée du livre, Vers Jésus: “Nous pouvons n’avoir aucune preuve tangible dans ces moments que le visage de notre Rédempteur est penché vers nous avec compassion et amour, pourtant c’est le cas. Nous ne sentons pas qu’Il nous touche, mais Sa main est sur nous avec amour et avec une tendresse remplie de compassion” (Ellen G. White, pp. 96, 97).

Nous lisons encore et encore dans la Bible  les promesses faites par Dieu d’être avec nous - Deutéronome 31:6, 8; 1 Rois 8:57; Psaumes 37:28; Esaïe 42:16; Hébreux 13:5, 6, et beaucoup d’autres. Pourtant dans les moments de grand désespoir, nos cœurs se mettent à douter de ces promesses. Pourquoi est-ce que cela arrive? Comment pouvons-nous surmonter ces moments de doute et de détresse? Notre sermon pour cette journée spéciale de prière répondra à ces questions et vous rappellera que Dieu prend soin de nous et qu’Il est toujours, toujours avec nous.

Notre prière, du Ministère des Femmes à la Conférence Générale, est que cette journée spéciale nous permette de nous rappeler que nous servons un Dieu qui nous aime intensément, qui ressent profondément notre douleur et notre peine, et qu’Il veut constamment et éternellement demeurer avec nous.

Bénédictions et joie à chacune de vous, »

Chantal Klingbeil
Directrice

voir le magazine